Communication et oeuvres à droit d'auteurs


#1

Salut la communauté !

Y a t-il déjà eu des #museomix organisés dans des musées dont les œuvres étaient soumises à droit d’auteur (autorisation ADAGP) ?

La communauté Azur a besoin de vous !


#2

hello !
il est possible que museomix Nord au Louvre-Lens, ait peut-être rencontré ce souci ? @NinaDebail ? Qu’en disent les partenaires côté musée F. Léger ?


#3

Notre communauté ne sait pas comment gérer les outils de Com et notamment numériques et les partages de photos dans cette situation…
Comment cela a été géré de votre côté?
On ne fait que des photos de groupe ou des Museomixeurs sur le weekend de l’événement ? Sans mettre en avant les œuvres?
Est-ce qu’un “contrat” a dû être passé avec l’ADAGP?


#4

Est-ce que toute les oeuvres font l’objet de droits ? Si oui, la meilleure inspiration est le MAC (Musée d’art contemporain) - #museomixmtl édition 2015 : http://macm.org/communiques/museomixmtl-au-mac/ mais je n’étais pas dans cette aoccmunauté cette année-là. Si je me souviens bien, il ont trravaillé avec certaines sociétés de gestion de droits… c’est à vérifier. Si non, le MNBAQ (Musée national des beaux arts de Québec), on a travaillé dans ce contexte avec une partie des oeuvres protégées avec des droits d’auteurs, nous avons procédés - de mémoire :stuck_out_tongue_winking_eye: - ainsi : Nous avons identifié au sol à l’aide de ruban collant de couleur les oeuvres libres de droits. (couleur vert : vous pouvez prendre en photo) Les museomixeurs et la mixroom était donc au courant des oeuvres qui pouvaient faire l’objet de publication sur les réseaux sociaux. De plus, quand le musée fourni sa politique et/ou nétiquette, ça facilite également la vie de la Mixroom - exemple : https://www.mnbaq.org/ressources/conditions-dutilisation


#5

Bonsoir,

J’étais présente pour un projet scolaire lors de l’édition au Louvre-Lens, et en tant que cadreuse, je n’avais reçu aucune consigne. Il me semble à y réfléchir, que l’ensemble des oeuvres de la salle du temps où se déroulait l’édition, était libre de droit, puisque l’oeuvre la plus récente était La Liberté guidant le Peuple de Delacroix.

Concernant ensuite le Musée d’Histoire Naturelle de Lille, la Manufacture à Roubaix ou Arkeos à Douai, nous n’avons pas eu de problèmes. Nous avions décliné la proposition du LAM ne savant pas comment résoudre cette problématique parmi d’autres en 2015.

Les étiquettes de couleurs me paraissent une très bonne idée !

Bonne soirée,
Nina pour Museomix Nord