Organisation du travail au sein des communautés locales


#1

Bonjour à tous,

Nous avons lancé la communauté Museomix DK le 11 janvier et essayons maintenant de réfléchir à une organisation du travail nous permettant d’intégrer toutes les bonnes volontés qui nous permettrons d’organiser le premier Museomix au Danemark. Pourrions-nous avoir le retour d’autres communautés locales sur leurs premiers pas? Comment organisez-vous les groupes de travail, le partage de l’information pour créer un esprit d’équipe Museomix? Combien de personnes sont réellement actives et comment intégrez-vous les bénévoles souhaitant contribuer de facon plus ponctuelle?
De nombreuses personnes ont envie de s’impliquer, mais nous avons encore du mal à voir comment organiser tout ca!

Merci pour vos retours!

Karine


#2

Hello @Karine
Nous, à Montréal, la première année, on s’est pas mal organisés autour de projets parallèles (BBQs, activités dans des festivals, soirées de financement, aperomix, etc.).
Ca a beaucoup aidé à voir qui voulait vraiment s’investir…


#3

Merci @tart2000! Oui, c’est ce que nous comptons faire aussi. On s’est dit que des petits événements thématiques nous permettraient de “recruter” des personnes vraiment intéressées et de sonder les compétences présentes au sein de la communauté et celles vers lesquelles nous devrons faire des efforts de com.

Mais combien étiez-vous au départ pour organiser ces événements? Combien êtes-vous aujourd’hui? Avez-vous par exemple une petite équipe qui se charge de tout ou est-ce que c’est l’ensemble de la communauté qui est force de proposition et d’action? et dans ce cas, comment vous organisez-vous pour coordonner tout ca?

Est-ce que je pourrais t’appeler à l’occasion pour avoir ton retour d’expérience?

Je suis sur Skype: karineblandel ou google hangouts, kblandel@gmail.com

Merci!

Karine


#4

Bonjour Karine,

Pour Nantes en 2014, nous sommes partis à 5 et arrivés à 25. Mais les 5 sont restés de bout en bout comme une core-orga. Les choses se sont faites assez naturellement : de janvier à juillet, les 5 étaient à toutes les réunions, nous étions contributeurs, quand d’autres étaient là une fois et pas la suivante et ne proposaient pas réellement de prendre qq chose en charge. Puis de septembre à novembre Marina a été salariée de Museomix Ouest à plein temps. Et c’est elle qui faisait le lien entre tous les groupes projets qui ont émergés à partir de juillet : aménagement des espaces, partenariats techniques, communication… mais les décisions se prenaient au sein des groupes et in fine si besoin toujours à 5.


#5

Merci Claire! Nous allons définir quelques activités à mettre en place en priorité pour commencer à mobiliser les gens et on verra qui s’investit. J’imagine en effet que dès que nous serons sur une piste plus concrète de Museomix les gens seront plus motivés pour mettre la main à la pâte :wink: PS: je viens de la région nantaise et retourne régulièrement. Ce serait sympa de vous rencontrer lors d’un prochain passage…
A bientôt,
Karine


#6

@Karine c’est difficile quand-même de garder l’énergie après l’événement…
Donc on a un peu tendance à repartir de zéro à chaque fois. On a quand-même un noyau dur de ~6 personnes qui restent d’année en année…


#7

idem pour RA (Rhône-Alpes) aujourd’hui nous travaillons en équipe de 6 personnes dont surtout @Alina qui s’occupe de la coordination. Je pense que c’est important d’avoir quelqu’un qui prend en charge le suivi.
Nous avons pas mal d’autres personnes (20-aine ? 30-aine ?) impliquées ponctuellement, en fonction des disponibilités de chacun et des besoins. Comme RA n’a pas remixé de musée en 2015, la communauté s’est un peu éparpillée (du moins c’est mon impression) ; le fait d’avoir des objectifs communs permet de remobiliser tout le monde.

Par exemple pour mettre en place le blog Museomixez-moi, nous nous voyons tous les 15 jours / 3 semaines environ pour faire un point d’étape, puis chacun avance de son côté en fonction de son temps libre. Nous organisons ainsi l’appel à candidatures pour les musées 2016

D’ailleurs j’en profite pour vous rappeler que ce blog a été créé pour être utilisé par un maximum de communautés. Si Museomix DK trouve l’outil intéressant, c’est possible de le traduire comme l’a fait la communauté italienne ici : http://www.museomix.it/museomix-e-adatto-al-mio-museo-vero-o-falso/

A bientôt,
Célia


#8

Bonjour Célia, Merci pour ta réponse. Votre blog est en effet un super outil! Il faudrait effectivement qu’on le traduise en danois. Les vidéos avec les témoignages des musées sont vraiment intéressantes et je me demandais s’il serait possible d’y ajouter des sous-titres en anglais pour une diffusion plus large? Est-ce que tu sais qui sont les auteurs et s’il serait possible de récupérer le fichier source pour y ajouter des sous-titres?
La traduction de tous ces outils de com me semble être la première étape importante de notre travail ici!
Concrètement, est-ce qu’on peut travailler directement depuis une copie de votre blog ou est-ce qu’on en crée un nouveau?
A bientôt,
Karine


#9

Une autre question: comme on vient juste de se lancer et que Museomix est encore peu connu au Danemark, on envisage pas de Museomix en 2016, mais plutôt de se concentrer sur la communication et l’organisation d’un événement sur une journée (muséosprint ou Mixday). Ca permettrait à plusieurs d’entre nous de participer à un Museomix ailleurs en 2016 et d’être mieux rodé pour 2017. D’un autre côté je me rends bien compte que ce serait plus facile de mobiliser les gens autour d’un vrai projet commun.

Comment ca s’est passé chez vous? Est-ce que vous vous êtes lancés dans l’organisation d’un Museomix dès la première année?


#10

Bonjour Karine,
Constituer un groupe de futurs museomixeurs et de membres de musées et participer à un ou plusieurs museomix est probablement la meilleure manière de faire. Pour cela il existe plusieurs possibilités. A l’exemple de CREATIVE MUSEUM, participer en groupe et être accueilli dans un museomix par un parrain, qui prend en compte le besoin des personnes de comprendre l’organisation et la méthodologie de l’évènement. Ou bien s’entendre avec l’équipe d’orga d’un museomix (qui ne débute pas et peut passer un peu de temps à votre accueil) pour qu’ils réservent des places à votre groupe. Dans tous les cas il faut vous intégrer aux équipes ou à l’orga. On ne peut pas être simple observateur. Cela vous permettra ensuite de raconter l’histoire de l’intérieur, ce qui sera plus simple pour agrandir votre communauté et vous lancer dans l’orga. Bon courage pour la traduction des outils, c’est important.
++
christophe


#11

Bonjour,
En Normandie, on prend notre temps…

Nous nous sommes réunis pour la première fois en avril 2014 : nous étions 25 mais seulement 2 à avoir déjà muséomixé. Nous avons donc décidé, pour cette première année, d’envoyer de gentils “espions” dans les autres museomix. Nous avons été 7 à museomixer un peu partout, et on est revenus gonflés à bloc pour organiser un museomix en 2015 !

Sauf que… quand on s’est penché sur les finances, le temps de trouver un musée et de fédérer une communauté, on a trouvé que moins d’un an c’était un peu court. On a donc repoussé à 2016. Pour ne pas rester les bras croisés en 2015, on a voulu organisé un événement de moindre ampleur, mais qui nous permette de répondre à nos objectifs (faire connaitre muséomix et fédérer des membres de la communauté). Alors on a organisé un Museosprint en juin 2015. A mon avis, c’est essentiel de se réunir autour d’un “faire ensemble” et pas que d’un “parler ensemble”.

Et maintenant, nous voici partis pour un museomix 2016 ! On envisage aussi de faire un Museosprint au printemps. Bon, nous n’avons pas encore organisé de museomix, donc je ne sais pas quelle valeur a notre expérience… Mais pour le moment, on a le sentiment d’avoir pris le temps de faire les choses plutôt bien : sensibiliser les acteurs régionaux, les potentiels financeurs, les musées ; fédérer une communauté (nous étions 20 pour organiser le Museosprint, nous avons une quinzaine de nouvelles personnes qui ont demandé à s’impliquer depuis). L’avenir nous dira si la méthode était bonne :slight_smile:

Pour répondre sur la manière d’animer les apéromix, je trouve que les principes de Museomix qui sont expliqués sur le site web sont très précieux ! (rubrique "comment fonctionne museomix ? partie “Tout le temps”). A mon sens, Museomix est avant tout un terrain d’expérimentation de méthodes pour produire collectivement : il faut donc en profiter à chaque réunion pour tester de nouvelles méthodes ludiques et collaboratives !
On utilise beaucoup de méthodes “agiles” avec un soin particulier pour donner la parole à tout le monde et à respecter toutes les propositions. Celui qui fait a raison, il n’y a pas de hiérarchie : il y a des référents, mais pour une tâche ou une mission (ils ne sont chefs que d’eux-mêmes). Il faut aussi accepter que chacun s’implique à sa manière, à des degrés différents.

Voilà pour la Normandie, je ne sais pas si ça t’est utile, mais sache qu’on peut aussi prendre son temps :slight_smile:

Margot


#12

Bonjour Karen,
Pour museomix Limousin, nous avons commencé en faisant une Pecha Kucha pour présenter le projet début 2014, puis un aperomix dans la foulée et nous sommes passés de 2 à une dizaine. Puis ce que nous avons fait en premier c’est chercher le musée à museomixer. Nous avons écrit à toutes les structures du Limousin et avons rencontré celles qui se montraient intéressées, puis nous avons pris rendez-vous avec le conseiller Musée à la DRAC et avons organisé une réunion de tous les musées qui nous avaient répondu en Juillet 2014 en leur faisant rencontrer quelqu’un du ministère (Mme Vielfaure) et aussi Aube Lebel pour présenter le projet Museomix. Il est très vite resté 2 structures sur les 8 ou 9 qui avaient répondu positivement, et le choix de la communauté s’est porté assez vite sur le Musée de Guéret qui a envoyé sa médiatrice participer à un museomix et moi-même je suis partie museomixer à Saint Etienne en 2014. Nous avons régulièrement organisé des aperomix et des rencontres avec la population locale et les acteurs autour du musée (le musée était loin de Limoges d’où venait la communauté) et nous avons organisé notre 1er Museomix en région Limousin en 2015. Ce qui est un peu compliqué c’est de garder une communauté active, car les situations des personnes évoluent et leurs disponibilités aussi. Maintenant avec le recul, nous connaissons mieux nos besoins et pouvons mieux cibler les personnes qui nous manquent dans l’organisation du projet. Nous ne ferons pas de museomix en 2016 mais nous avons d’autres projets et surtout de fédérer les communautés bordelaises et la future communauté Poitou-Charentes pour travailler ensemble dans la grande région ALPC. Si vous souhaitez échanger avec nous par skype ce sera avec plaisir. Bonne continuation!


#13

Merci pour ton enthousiasme @Karine :slight_smile:

Pour les sous-titres, en fait on peut directement les ajouter dans Youtube en important un fichier .srt par exemple. Voici une page à ce propos dans le support Youtube :
https://support.google.com/youtube/answer/2734698?hl=en&ref_topic=3014331

Dis-moi si vous pouvez faire ça de votre côté et j’enrichirais les vidéos dans Youtube

Nous avons les sources de la totalité des vidéos diffusées sur le compte Mixroom Museomix car ce sont les vidéos centralisées de toutes les communautés. Mais il serait préférable d’importer les sous-titres pour chaque vidéo (ce qui permet de choisir sa langue sur Youtube au moment du visionnage) plutôt que de ré-exporter les vidéos sous-titrées en dur

Concernant la duplication du Tumblr dans une autre langue, je ne sais pas si c’est possible directement article par article mais @samy doit savoir ça ? Sinon je vous propose que l’on duplique le blog pour en faire une version danoise (avec une autre URL du coup). On peut faire ça à partir de notre compte Museomix RA ou bien vous pouvez le faire aussi bien depuis Tumblr, comme vous préférez !

A très bientôt,
Célia


#14

Non pas que je sache, il faut reporter les contenus manuellement (l’idéal aurait été d’utiliser WordPress et d’y faire du multilingue en fait)


#15

Hello,

pour Museomix IdF, nous nous sommes posé la question “comment continuer sur la lancée du Mixday?”. D’ailleurs, ce Mixday était très inspiré du Museosprint de la communauté de Normandie (on en avait discuté avec Margot). Pour le moment, tout est encore en construction mais voici comment nous avons pensé les choses.

A la fin du Mixday, on avait demandé aux participants comment ils souhaiteraient s’investir dans Museomix (sachant qu’il y avait eu un atelier focalisé sur le fonctionnement de la communauté le matin). On a fait le tri des post-it où les gens avaient noté leur shouait, ce qui a permis de dégagé quelques pistes. Ensuite, en décembre, lors d’un apéromix en décembre, nous avons dégagé plusieurs axes de travail et commencé à constitué les équipes en charges de chaque axe, à savoir :

  • MUSEES. Sensibiliser les musées et trouver le prochain musée museomixé
  • COMMUNAUTE. Animer la communauté > organiser des évènements + community management/réseaux sociaux
  • DOCUMENTATION. Organiser la documentation disponible pour capitaliser sur l’expérience acquise
  • MOYENS. Mobiliser des moyens financiers, matériels et humains (pas actif pour le moment)
  • COORDINATION & SUPPORT

En fait, ces axes reprennent les “ingrédients” pour faire un Museomix.

Pour chaque axe/équipe, on essaie d’avoir (c’est en cours) :

  • 2 Référents coordinateurs
  • les Acteurs : membres actifs de l’équipe
  • les Personnes consultées
  • Personnes informées
    Bon pour le moment, il y a encore pas mal de case de vide dans ce qui serait un organigramme.

En tant que coordinatrice globale, j’initie les réunion, le relance les gens et quand je vois que la mayonnaise prend et qu’il y a 1 ou 2 référent qui a bien les choses en main, je laisse rouler :slight_smile:

On est aussi en train de mettre en place slack et trello pour faciliter la communication, l’échange de doc, etc.

Pour les évènements, on en parlais justement ici. Notre objectif est de dynamiser et fédérer la communauté avec comme point de mire Msx 2017 car pour le moment, il n’y a pas de musée candidat pour 2016. On en a beaucoup discuté et on est arrivé à la conclusion qu’un cycle de 2 ans est plus réaliste au vu des délais de décision dans les musées et plus raisonnable car organiser un museomix est très prenant pour les personnes qui s’investissent de A à Z.

J’espère que ça pourra t’aider. N’hésite pas si tu as des questions

++


#16

Merci à toutes et tous pour vos réponses! Ca va nous permettre de bien avancer!
Nous avons une journée de travail demain lors de laquelle nous allons définir un calendrier d’activités pour l’année à avenir pour avoir une communauté Museomix fit for fight pour 2017. Vos éclairages vont nous être très précieux!

Merci encore. Je reviendrai vers vous pour avoir plus d’info ultérieurement.

Karine